Origine de la Maison

De 1986 à 1990 le Gfen22 et la Fol22 ont mis leurs capacités en commun pour faire vivre un pôle départemental d'animation littéraire : "Tréguier, port d'écriture".


La montée en puissance de ce projet a conduit les deux partenaires à imaginer un lieu permanent exemplaire permettant de promouvoir en même temps l'écriture et la lecture : une bibliothèque/maison de l'écriture. Une chapelle de Tréguier a été dédiée à cet investissement innovant, mais cela n'a pu aboutir face à l'opposition de la conservation régionale des bâtiments historiques.

La Ville de Saint-Brieuc, en la personne de son adjoint à la culture de l'époque, Jean-Loup Lecoq, a alors proposé aux deux associations d'investir la maison de Louis Guilloux que la ville avait acquise après la disparition de l'écrivain en 1981. Une convention a alors été signée entre la ville propriétaire des lieux et les deux associations regroupées sous un même label le réseau Trames. En voici un extrait :

"La ville confie l'animation […] au collectif Trames qui a déjà fait la preuve, dans le département des Côtes d'Armor, qu'il est possible d'inventer des démarches culturelles "actives" favorisant des pratiques populaires de lecture/écriture littéraire."