Un programme de trois week-ends

Rédigé par Hervé LAURENT - - Aucun commentaire

Selon la demande qui s'est faite jour dans les réponses au questionnaire du mois de septembre, certaines personnes sont intéressées par des ateliers ponctuels et intensifs. Nous avons mis au point deux formules différentes.

Tout d'abord deux week-ends de 9 heures, soit le samedi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30, puis le dimanche de 9 à 12h. Coût : 70 euros + adhésion annuelle. Si les dates choisies sont un empêchement , n'hésitez pas à nous le faire savoir, nous trouverons des solutions.


"Une seconde vie" – intervenante Laurine Rousselet écrivain – 26 et 27 janvier Nous avons tous rêvé d’une autre vie. Le but du wek-end sera de parvenir à la rédaction d’une nouvelle offrant l'occasion d'investir une seconde vie. L'atelier ouvrira par une lecture de plusieurs textes se référant au thème. Puis à l’aide d’indices proposés (état du protagoniste, événements, lieu etc.), chaque participant déploiera une suite de séquences permettant la mise en place progressive de la nouvelle. Celle-ci pourra être réaliste, humoristique, onirique, fantastique, …


"Propriété privée" – intervenant Jean-Pascal Dubost – en mars Chacun s'est formé, souvent à son insu, un territoire personnel : géographique, sentimental, linguistique, ...et c'est dans cet espace protégé que nous nous investissons. L'atelier aura pour but, au moyen de situations précises, de mieux déterminer cet espace intime, de l'explorer, de s'en servir comme d'un outil littéraire. JP Dubost qui en use largement, témoignera de sa propre pratique. 


Tentons ensemble un troisième atelier tout à fait expérimental et inédit !
"
Poèmes parlés" – intervenant Jean-Pascal Dubost – en avril - Deux samedis de quatre heures chacun, de 14h à 18h. Un tarif exceptionnel pour susciter l'envie : 50 euros + adhésion annuelle. Le poète américain DaviD Antin a inventé le « talk poem », les poèmes parlés (voir sur you-tube). En s’inspirant de cette invention, les participants seront invités à composer des poèmes. Par des régles de constructions subtiles mais aisément partageables, par une pratique collective ludique, par des supports discrets, chacun deviendra capable de se lancer dans des improvisations parlées. Un atelier drôle et néanmoins spectaculaire.

Les commentaires sont fermés.